Matérialismes N°04. Sept. 2012.

Version PDFBulletin N°04.A3

ACCUMULATION, CAPITAL ET LUTTES DE CLASSES


Argumentaire de la première Section du Séminaire régulier du GRM,
 Année 2012-2013.

 

Cette section du Séminaire du GRM vise à développer certaines hypothèses qui étaient à la base de notre travail sur l’Enquête ouvrière militante. Dans ce travail nous avons essayé de saisir la dualité interne à la classe ouvrière – à la fois détermination et moment interne au capital et sujet antagoniste de la lutte contre le capital – et par conséquent, le dualisme structural entre d’une part la logique du capital et de son évolution, et d’autre part la logique des luttes ouvrières. Nous avons fait référence aux différentes positions qui, dans l’histoire des lectures de Marx, ont insisté sur le clivage entre deux logiques, deux historicités, réciproquement irréductibles : celle du capital et celle des luttes de classes – ce clivage marquant une division interne à la pensée marxienne elle-même. Cependant, ces deux histoires irréductibles sont également indissociables : elles sont comme les deux côtés d’une bande de Möbius, deux faces de la même structure, dont l’une ne se présente jamais sans l’autre, tout en ne pouvant jamais se présenter sur la même « scène » que l’autre, mais toujours en suivant une autre logique, un autre mode de la pensée, impliquant une autre scène, totalement hétérogène par rapport à celle où se présente sa face complémentaire…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s