ROUGE Hebdo, REVUE DE PRESSE MILITANTE, 26 décembre 2016

Sommaire
Hebdo du 19 au 25 Décembre 2016

– Nous sommes avec le peuple syrien, L’Anticapitaliste journal, N°364.
– Uber : exploitation moderne, Lutte Ouvrière Journal, n° 2525.
– Prison de Fresnes (94) : Est-ce ainsi que les hommes vivent ?, L’Anticapitaliste journal, N°364.
– MigrantEs : Un homme est mort,  L’Anticapitaliste journal, N°364.
– La Question du Parti, Démocratie Révolutionnaire, N°13. (Extrait)

Version PDF à Télécharger : ROUGE hebdo, n°40, 26 Décembre 2016

rougehebdon40_page_1

Extrait de la Brochure – Démocratie Révolutionnaire.
http://www.npa-dr.org/

La question du parti, encore et à nouveau

Nous rééditons une brochure qui est le texte d’une conférence faite à la fin de l’année 1995, alors que la plupart des militantEs qui animent aujourd’hui Démocratie révolutionnaire étaient encore des militants de Lutte Ouvrière, soucieux de donner vie à l’appel d’Arlette Laguiller au lendemain de l’élection présidentielle de 1995, à la construction d’un parti des travailleurs. Cette brochure fut éditée une première fois après notre exclusion de LO en avril 1997.
Cette réédition n’obéit pas à un culte du souvenir ni au fait que nous penserions que ce texte apportait des réponses clé en main à la construction d’un parti des travailleurs. Ce n’était pas son objectif bien évidemment, ces réponses n’existent pas.
Il nous avait, alors, semblé utile de tenter de donner une vue d’ensemble de la façon dont la question de la construction d’un parti de la classe ouvrière s’était posée dans le passé aux différentes étapes du mouvement ouvrier, malgré le côté inévitablement superficiel de cette vue. Nous avions dû en particulier nous limiter essentiellement à l’évolution du mouvement ouvrier français alors qu’il est bien évident que les expériences militantes et les expériences de luttes s’accumulaient et se répercutaient à l’échelle européenne.
Cela parce que nous voulions essayer de rattacher nos efforts, notre travail et ceux de nos camarades, à une filiation, qui permette de rendre le plus concret possible ce que nous voulions faire.
C’était une façon de répondre aux visions dogmatiques, moralistes et proclamatoires de Lutte ouvrière. Une façon aussi de nous protéger des mêmes pratiques qui font, en général, le ciment de petit groupe.
Il nous est apparu nécessaire de poursuivre cette démarche aujourd’hui alors que s’ouvre une nouvelle époque après plus de vingt ans d’offensive libérale et impérialiste.

Voix des Travailleurs écrivait dans la présentation de ce texte en Avril 1997  : « Trop souvent quand nous parlons de filiation, il s’agit de filiation d’idées, de filiation programmatique dans un sens en général très abstrait, détaché en quelque sorte d’une filiation humaine, concrète et vivante, sociale et militante. Cela s’explique aisément dans la mesure où le recul du mouvement ouvrier, l’intégration de ses organisations à l’appareil d’État et à la politique de la bourgeoisie, ont réduit cette filiation parfois à sa plus simple expression. En essayant de remonter le fil, nous voulions essayer de lui donner un contenu et en même temps sortir des visions mythiques du passé, parce qu’il y a parfois dans la façon de présenter les militants d’époques révolues une idéalisation, qui se veut un hommage mais qui paralyse en fait les intelligences dominées par des mythes au niveau desquels il est difficile de hisser sa propre activité.
Nous pensons que les choses sont à la fois beaucoup plus simples et plus compliquées. Plus simples au sens où les idées du marxisme, de la lutte de classe, comme le travail militant qui en résulte et qui en fait le contenu, sont des idées et des activités pour des hommes ordinaires, simples travailleurs manuels ou intellectuels. Plus compliquées dans la mesure où cette activité s’insère dans l’histoire et les mouvements du développement de toute l’humanité, conditionné par son développement économique et rythmé par des crises, des combats politiques et sociaux.
La question du parti, si elle relève de l’activité d’hommes ordinaires, ne peut se comprendre et se poser en dehors de ces évolutions économiques et sociales qui façonnent la conscience de la classe ouvrière et de l’ensemble de la population, de ces millions d’hommes « ordinaires » qui font l’histoire.
Toute l’histoire du mouvement ouvrier s’insère profondément dans l’histoire en général et le mythe des génies Marx, Engels, Lénine… Staline, est une invention… stalinienne ou plus simplement petite-bourgeoise, une invention de tous ceux qui sont dupes d’eux-mêmes, de leur propre rôle, en général médiocre, et qui rêvent de se prendre pour des héros.
A chaque nouvelle étape du mouvement ouvrier, il a fallu des hommes qui, par leur personnalité, ont su anticiper ou formuler avant d’autres les évolutions qui se profilaient parce que ces évolutions des consciences étaient inscrites dans les évolutions sociales et économiques qui conditionnent la vie de l’ensemble de l’humanité. Ce sont ceux qui ont su jeter les bases de l’avenir en bousculant les routines et la passivité, lesquelles expriment le poids du passé.
Nous pensons qu’aujourd’hui, il appartient à tous ceux qui se revendiquent des idées du trotskisme, des idées de la lutte de classes et des idées du socialisme et du communisme, de sortir du passé pour essayer d’anticiper l’avenir, passer outre au sectarisme, aux incompréhensions et au mépris réciproques qui font le ciment des partis sans perspectives, pour créer les conditions nécessaires à la naissance de ce parti des travailleurs qui forgera l’avenir. C’est à cela que nous voulons essayer de contribuer dans la mesure de nos moyens. »

Nous signons et persistons. (…)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s