ROUGE Hebdo 42, REVUE DE PRESSE MILITANTE, 15 janvier 2017

ROUGE HEBDO N°42, REVUE DE PRESSE MILITANTE
Version PDF à télécharger :
ROUGEhebdo-n42-15-janvier-2017

 

Sommaire
Hebdo du 09 au 15 Janvier 2017

– Loi travail : Premières conséquences au 1er janvier 2017, L’Anticapitaliste journal, N°366.
– Trump, Le Pen et les charlatans du protectionnisme, Lutte Ouvrière Journal, n° 2528
– Délit de solidarité : encore une promesse non tenue, Lutte Ouvrière Journal, n° 2528

 

Nous avons signé :

– 2017, Philippe Poutou doit en être

#2017PoutouDoitEnEtre

Nous nous adressons aux maires, en particulier aux EluEs de petites communes qui ont la responsabilité, de par la loi, d’ assurer la représentation démocratique dans les débats de la présidentielle des différents courants politiques de ce pays. Nous nous adressons à vous pour que vous permettiez à Philippe Poutou d’être candidat.
Il a toute légitimité pour cela et il serait antidémocratique qu’il soit victime de la censure des grands partis institutionnels.
– Il a déjà été candidat en 2012 et représente un réel courant d’opinion, certes minoritaire mais bien vivant et présent.
– il est le porte-parole d’une organisation présente sur toutes les questions politiques nationales et internationales, de militantEs avec lesquelLEs nous construisons les luttes
– Il n’est pas un politicien professionnel gérant sa carrière mais il incarne une autre manière de faire de la politique à partir des problèmes quotidiens de l’immense majorité de la population.
– Il est le seul ouvrier candidat exprimant la volonté et la capacité de chacunE à prendre la parole sans attendre un sauveur ni déléguer à des « spécialistes ».
En 2002 et 2007 avec Olivier Besancenot, en 2012 avec Philippe Poutou son courant politique a été présent et entendu dans les débats des présidentielles, son absence serait un recul démocratique.
Dans chacune de vos communes, des électeurs / électrices ont voté et veulent pouvoir voter pour lui.
Nous ne partageons pas nécessairement ses idées mais nous pensons qu’il doit pouvoir participer au débat de la présidentielle de 2017.
C’est pourquoi, en signant cette pétition, nous vous demandons de faire le geste démocratique d’accorder votre parrainage administratif à Philippe Poutou.

Déclaration sur le droit à l’aide aux réfugiés

Déclaration sur le droit à l’aide aux réfugiés

Un important mouvement de protestation se développe en Europe, et maintenant en France, devant la défection, voire la véritable lâcheté, de nombreux gouvernements face à l’afflux des réfugiés fuyant les guerres, les attentats et les effondrements économiques du Moyen-Orient, d’Afrique et d’Afghanistan. L’opinion française et internationale prend clairement conscience que la crise ouverte depuis plus de six ans ne se résoudra pas par des mesures locales de coercition, par des murs frontaliers ou des retours forcés. L’Europe a sa part de responsabilité dans la dramatique situation actuelle, et doit contribuer activement à y mettre fin.

Quelle que soit leur opinion sur la solution des conflits, un nombre croissant d’Européens, de Français, juge indigne le sort fait à ceux que l’on appelle hypocritement des migrants, qui arrivent dans nos pays après avoir fait face à tous les dangers, sur terre et sur mer, et surtout aux violences des hommes – armées, polices, bandes, mafias de toutes sortes. Plus de 10 000 sont morts depuis 2014. Le problème des réfugiés ne peut être traité par la contrainte dans une improvisation permanente.

La France n’est menacée d’aucune invasion. Notre pays a les moyens d’accueillir dignement des réfugiés dont la grande majorité ne souhaitent pas s’installer à demeure mais simplement trouver la paix en attendant des jours meilleurs. Et pourtant, en notre nom, le pouvoir politique les chasse, les repousse, les condamne, dans des conditions qui encouragent la violence, la xénophobie, le racisme. Attitude indigne d’un pays qui se réclame des droits de l’homme. Attitude qui compromet et pervertit la nation elle-même. Nous refusons d’en être complices.

L’Etat engage aujourd’hui des procès contre ceux qui reçoivent chez eux des réfugiés pour les nourrir, les aider à survivre et à poursuivre leur voyage. On nous dit qu’ils désobéissent à la loi, et qu’il y a là volonté de sortir de la justice pour faire de leur action une tribune politique. Ces citoyens contribuent à rendre un visage humain et fraternel à notre pays: c’est bien, en effet, une prise de position politique. C’est aussi la nôtre.

Les soussignés considèrent qu’il est désormais impossible de présenter des actes de solidarité humaine comme des aventures individuelles. Nous approuvons et respectons la conduite des Français qui apportent aide et protection aux réfugiés maltraités au nom du peuple français. Nous souhaitons ne pas nous contenter d’appuyer leur action. Nous considérons que nous avons, chacun à notre place et selon nos moyens, le devoir d’intervenir comme eux auprès des réfugiés. C’est rétablir notre dignité avec la leur, et défendre les valeurs d’humanité.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s